Variante…

C’était annoncé 17 bornes de bitume. Finalement, on a « coupé » un peu dans la forêt. Du coup, ça parait beaucoup moins long. Les arbres qui retrouvent une jeunesse, les aiguilles séchées qui amortissent délicieusement les jambes qui s’alourdissent et la lumière. Cette chose délicieuse que nous attendons depuis des mois. La voir filtrer à travers les frondaisons des arbres pour illuminer les visages et les silhouettes qui reprennent de la couleur, c’est un vrai bonheur. Mister GPS (Vincent Kubler pour ceux qui ne connaissent pas son diminutif) a une fois de plus très bien joué le coup. Tellement bien joué qu’on est arrivés à 21 kilomètres au final ! Mais que sont 4 kilos supplémentaires quand on a le plaisir de découvrir à côté de chez soi, l’un ou l’autre nouveaux chemins que l’on foule pour la première fois…

Alors merci qui ?

MERCI VINCENT !

Ce contenu a été publié dans Sorties dominicales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.